Rencontre avec le GRETA 44

Vous êtes Conseillère en Formation Continue au sein du GRETA de Loire-Atlantique. Pouvez-vous nous dire quelles sont les principales missions du GRETA ?

Le GRETA est un organisme de formation généraliste de l’Education Nationale crée il y a plus de 40 ans.

C’est un groupement d’établissements publics locaux d’enseignement né du souhait de l’Education Nationale d’être présente sur la formation initiale et la formation continue.

Du fait de l’activité croissante, nous avons nos propres plateaux techniques sur certains métiers pour assurer une permanence de réponse.

Quelles prestations propose le GRETA ?

Nous sommes présents sur les formations à destination des salariés, des demandeurs d’emploi, mais également beaucoup sur l’alternance, les contrats de professionnalisation. Nous allons par ailleurs très prochainement développer notre offre sur les contrats d’apprentissage.

Nous nous adressons à tous les secteurs (industrie, bâtiment, services…).

Notre organisation vit des projets et des appels d’offres qu’elle remporte. Notre offre évolue donc en fonction des marchés que nous remportons et des actions menées avec le Conseil Régional, tout comme notre financement qui provient à ce jour pour 50% du public et pour 50% du privé, alors que le rapport était de 30/70 il y a 2 ans.

Nos prestations s’adaptent ainsi aux besoins des entreprises, à l’évolution des dispositifs, et des innovations pédagogiques et numériques. L’innovation est d’ailleurs un sujet d’attention sur lequel nous travaillons particulièrement, notamment pour lever les freins sur la mobilité, la ruralité…

Nous développons également une expertise sur l’accompagnement individualisé, en particulier sur le secteur tertiaire et le bâtiment.

Quel est votre rôle au sein du GRETA ?

J’interviens en tant que conseil en formation à différents niveaux.

Tout d’abord dans l’analyse du besoin, en étant à l’écoute des entreprises pour construire des réponses en formation adaptées à leurs besoins.

En allant également au devant des besoins, pour anticiper et proposer des formations à la carte.

J’ai par ailleurs un rôle d’accompagnement, par exemple auprès des entreprises dans la requalification et l’évolution des salariés.

J’interviens également dans l’ingénierie financière pour proposer un dispositif de financement adapté.

Je pilote les actions et je suis garante du bon fonctionnement du processus de formation dans un champ d’intervention qui s’étend du 1er niveau de formation comme le CAP, au BTS, mais également des formations préparant aux titres Professionnels (certification du Ministère du travail) et aux Certificats de Qualification Professionnelle.

Quels sont les enjeux/problématiques que vous rencontrez ?

Nous rencontrons les mêmes problématiques qu’une entreprise ou un cabinet qui peine à recruter, à sourcer.

Il y a certaines demandes d’entreprises, notamment en alternance, que nous avons du mal à satisfaire sur certains métiers, comme la maintenance dans l’industrie par exemple.

Avez-vous mis en place des dispositifs pour y répondre ?

Nous montons des campagnes de communication, un travail est fait auprès de l’ensemble des prescripteurs et des jeunes.

Nous ouvrons nos ateliers pour faciliter la découverte des métiers et créer de l’appétence, notamment pour les métiers de l’Industrie.

On peut donc en conclure que le réseautage est important pour un organisme comme le GRETA ? En quoi une collaboration avec notre cabinet est-elle ainsi pertinente ?

Oui. Nous sommes complémentaires par rapport aux actions menées par le Conseil Régional lorsque nos candidats intègrent un dispositif de formation.

Nous avons une obligation de résultat en terme d’insertion professionnelle, d’où l’intérêt de nous associer pour une mise en relation avec les stagiaires (notamment via la diffusion de vos offres d’emploi, l’organisation de job dating, etc.).

 

 

Merci Madame DAVY pour cet échange.

 

Pour retrouver le GRETA 44 :

 https://www.greta-paysdelaloire.fr/

 Linkedin –   Facebook